La semaine dernière, j’ai dit à Elodie: « Il me faut un nouveau blog pour une nouvelle vie ».

Non, je n’ai pas trouvé mieux pour l’aborder et capter son attention. Je suis comme ça moi, une nana abordable qui brise la glace avec des jeux de mots pas très chouettes et qui affectionne les références télévisuelles désuètes . On mérite son public ou on ne le mérite pas. Toutes les personnes qui me connaissent pourront attester que le ridicule ne tue pas, sinon je serais morte à peu près 495 612 fois!

Bref, j’ai mon nouveau joujou! C’est Noël avant l’heure, c’est bonheur dans mon coeur! On n’a pas franchement hésité sur le rouge, pas trop lésiné sur les paillettes et encore moins rechigné sur le côté glamour de la silhouette. Il y a les partisans du « point trop n’en faut » et ceux du « never too much ». Sur ce sujet je suis un peu schizo, mais question poudre aux yeux, je fais plutôt partie du deuxième lot.

 

by Wilfried Haillot

 

Elodie a relevé le défi haut la main. Elle a supporté mes changements intempestifs d’avis et a compris le B.A BA de mon langage de web designer confirmée. Langage qui donne, via messenger, des échanges de cet ordre là : « Oui non, j’sé pas, s’pas… tu vois quoi? Je voudrais un truc moins gnagnagna et plus art déco mais très fluide, clair, net… et du rouge, un peu de poppies mais pas du genre bio. Je voudrais un truc moins muesli t’vois! » Tu peux lui demander, j’ai écrit exactement ces mots là. Oui, moi aussi j’me fatigue parfois. C’est le comble pour une rédactrice de ne pas arriver à retranscrire ce qu’elle veut à une autre rédactrice avec des vrais mots. Mais Elodie, elle est balaise, elle speaks le « Amélie », elle a tout compris! *pardon*

Et puis j’hésitais un chouilla sur l’apparence de ce nouvel endroit: étoiles partout, pas partout… Et puis ma fille a passé son petit nez par dessus mes épaules et m’a dit que c’était trop beau et que la dame avait les mêmes cheveux que moi sur le logo (les cheveux c’est déjà ça hein!). Puis elle a vu les photos… Elle a compris que les histoires publiées ici étaient écrites par sa maman, elle a lu quelques lignes, j’ai eu les yeux humides… Ma fille qui lit si bien, ma fille qui lit mes mots, la fierté dans son regard et cette petite poussée d’ego. Banco, on garde les étoiles parce que MAMAN c’est TROP BEAU!

Un grand merci à vous qui êtes là depuis des années, des mois, des semaines ou quelques minutes. Un grand merci de me suivre, de me lire, de sourire à mes bêtises et de compatir à mes mouises. Ici c’est notre nouveau chez nous. Je nous y souhaite de merveilleux échanges plein de pep’s, d’humour et de passion. Parce que oui, l’écriture me passionne, vos encouragements me transportent et que cette nouvelle vie je veux la partager avec vous mes petit.e.s chéri.e.s ♥

#KeurSurVous

 

 

Naître fille n’est pas une mince affaire. Qui sont ces premiers hommes à avoir condamné nos destinées? Qui sont ces dieux qui ne font rien pour les mères de l’humanité? Sommes nous juste des matrices vouées à procréer, des objets de désirs, ou encore des bonnes à tout faire au service d’un taux de testostérone […]

Continue Reading

J’ai choisi délibérément de poser cette question en titre, pour éveiller la curiosité des non initiés et en espérant ouvrir la discussion avec des naturistes chevronnés.   Il y a quelques semaines, j’ai de nouveau été conviée à découvrir deux lieux de vacances. J’aurais pu dire non. J’aurais pu réfléchir un peu. J’aurais pu mettre […]

Continue Reading

Le jeu de mot était facile et tellement tentant mais ça y est, on y est, ça fait 6 ans que je suis maman! Il me parait loin le temps des couches, des biberons et des pleurs. Qui eut cru qu’un si petit bébé de presque de 4kg100 deviendrait une si belle petite fille en […]

Continue Reading

Parce que grimper sur les toits, c’est bien trop dangereux et compliqué pour un sentiment aussi simple à exprimer… on se dit je t’aime, très souvent. On a l’envie irrépressible de se le dire, de se l’écrire et de le ressentir. Mais moi, j’ai un petit avantage sur toi. J’ai un blog pour porter mes […]

Continue Reading

Ça peut paraitre bête mais je ressentais toujours ce manque… A l’instar d’une douleur fantôme, souvent, je frottais machinalement mon pouce à la base de l’annulaire gauche, celui qui avait supporté le poids de mon alliance pendant plusieurs années. Mon esprit avait oublié mais mon corps, à plusieurs reprises, s’en est  rappelé. Des petites bagues […]

Continue Reading

1 2 3 55