Quand on apprend que l’on va devenir parent, il y a certaines choses qui tombent sous le sens, comme le fait de tirer un trait sur des nuits complètes (au moins pour les premiers mois) et de ne plus vivre que pour soi. On préfère penser layettes, décos, jeux et geekeries… mais une fois qu’on a dépassé le côté hipster de la parentalité, qu’on croit que la période doigts dans le caca et lait caillé est belle et bien finie, bébé grandit, marche, parle et nous confronte vite à la réalité. Petit florilège des phrases que, toi, le parent dôté de minis moulins à paroles tu détestes entendre:
Nota Bene: Tous les « mamans » écrits dans ce billet peuvent aisément, et dans la plupart des cas, être remplacés par « papa ».  

1. Maman, tu dors? Moi je suis bien réveillée!
Alors que ton réveil affiche un joli « 3:41 »

2. J’ai du caca dans mon nez!
La chasse au mickey est ouverte!

3. Moi z’aime bien les frites au « yarout » (google translate: frites nappée de yaourt à la fraise)
J’espère que tu as l’estomac bien accroché pour supporter leur interprétation de la cuisine moléculaire.

4. Maman, j’ai fini!!!
Une phrase qui pourrait paraitre totalement anodine si elle ne retentissait pas depuis les wawas.

5. Maman il est beau ton pyjama!
Alors que tu étais si fière d’avoir trouvé cette petite robe de soirée en soldes.

6. Maman t’as dit putain, on dit punaise.
Toi aussi apprends la politesse et la bienséance avec tes enfants. Je sais c’est énervant.

7. Maman, elle est où la chaussure de ma barbie/ la tête de ma pinypon/ la barrette de mon petit poney?
(raye la mention inutile)(suicide toi d’ennui à l’idée de passer des heures à rechercher un machin qui doit dormir dans le ventre de ton aspirateur)

8. C’est pas encore, hein, le Père Noël?
Dis comme ça, ça va… répétée trois fois par jour, tous les jours de tous les mois de toutes les années c’est beaucoup moins cool. Je crois que j’ai la paupière qui saute.

9. J’ai pétéééé!
No comment. Si tu es dans un lieu public, fuis!

10. Pourquoi y’a des poils là?
Ton enfant désignant au choix la zone située entre ton nez et tes lèvres, tes mollets dépassants de ton pyjama en pilou ta nuisette en dentelle ou encore l’endroit où les monsieurs et les dames s’embrassent dans la pub Sanex (voilà un cas où c’est beaucoup moins délicat pour papa)

(des fois je me venge en piquant ses smarties)

sans oublier les 3 789 625 « mamans t’es où? », « maman j’ai faim! », « mamaaaaaan!!! »

Mais ça ne serait pas fairplay de ma part de ne pas te dire qu’il y a aussi des phrases auxquelles on ne s’attend pas mais qui nous rendent aussi consistants que des fondants au chocolat.
Moi aussi je suis fière de toi Maman!

Tu viens, on fait un câlin?
♥♥

Je t’aime d’amour!
♥♥♥
Me cherchez plus, je suis fondue!

Pour en rire ensemble, la page facebook du blog est juste ici, clic, clic!