Month: décembre 2015

… ou comment voir le verre à moitié plein, la vie en rose et les étoiles briller à travers les nuages.
Quand j’apprends une très mauvaise nouvelle, j’ai pour habitude de dire que la vie est une pute (et je rajoute des trucs encore plus fleuris, mais je les garde pour les oreilles insensibilisées de mon entourage).
Quand j’apprends une très bonne nouvelle, je me dis que la vie est belle.

Pour résumer:
 La vie est une belle pute!
Il y a de terribles injustices, il y a les soucis que l’on mérite, il y a ceux que l’on a cherché, et puis il y a les petites et les grandes joies qui nous tombent sur le coin du nez, pour nous permettre de continuer à avancer.
Bien sûr, le jour où tu te prends un récif en pleine face, c’est dur d’avoir le recul nécessaire, de relativiser, de se dire que ça pourrait être pire. Quand t’as vidé la boite de kleenex, que t’as le nez gros comme une patate et les yeux à vif, t’as légèrement du mal à dissocier la malchance du complot intergalactique. C’est vrai quoi? Quel est le démon qui a décidé de fabriquer des mouchoirs si fins, que t’es obligé d’en prendre deux à la fois, pour ne pas te retrouver avec de la morve plein les doigts?
Parce qu’elle est là la dure réalité de la tristesse : tu parles du nez et ton mascara se fait la malle! T’as la glamouritude en pause, t’as envie d’échanger la dentelle contre du pilou, d’annuler ton épilation brazil chez l’esthéticienne, de te mettre en mode pyjama et cheveux gras.

Quand tu chiales le débit de la Seine, t’en as rien à carrer d’être belle, tu veux du douillet, du confort, des bras, mais la plupart du temps, si tu te vides par les yeux comme ça, c’est que tu n’en as pas.

Et puis la vie, un sourire, une blague à base de prout de la part d’une petite effrontée de quatre ans et demi, et c’est reparti. Parce que ça serait idiot de s’arrêter là trop longtemps, de cultiver le bad mood, de se complaire dans le suffisant. Ça serait stupide de ne pas vouloir avancer alors qu’on ne peut plus reculer. Alors autant y aller, le coeur encore un peu lourd mais l’envie de vivre des trucs complètement dingues, de rencontrer des gens qui ont aussi des belles putes de vie à partager et de les écouter.

La meilleure façon d’affronter les surprises de cette nouvelle année sera peut être d’investir dans du waterproof et des mouchoirs triple épaisseur, mais toujours avec le fol espoir que les larmes qui couleront seront des larmes de bonheur.

Je vous souhaite à tous de vivre une fabuleuse nouvelle année ♥

Il reste deux jours avant Noël et ta course aux jouets n’est toujours pas terminée?  Que tu sois, maman, papa, tonton, papi, mamie ou tata, voilà quelques idées pour viser dans le mille. J’ai sélectionné des jouets que l’ont ma présenté, à tous les prix et qui s’adresseront aussi bien aux filles qu’aux garçons. A […]

Continue Reading

Il est violet et rose, avec quelques paillettes, des dorures, des balustrades, un grand lustre et même des vitraux. Il mesure 74 cm de haut et à la casa c’est le plus beau des plus haut des châteaux. Je vous présente donc, sur trois niveaux, le Royaume de Canterlot, ou l’humble demeure de Celestia et […]

Continue Reading

Il n’est pas rare que je poste sur Instagram et sur Facebook une photo de mon look de winneuse. Et il ne faut pas comprendre « winneuse » dans le sens de « crâneuse », mais dans le sens méthode Coué, je vais bien tout va bien, je suis gaie tout me plait! Ma façon à moi de me […]

Continue Reading

Quand j’étais petite, je n’étais pas très poupée Barbie. Je préférais les jeux de société, les spyrographes et les mako moulages. Je n’ai jamais réussi à m’identifier à ces pin up de plastique, alors que ma petite soeur, elle, elle possédait un vrai harem avec cabriolet, camping car et salon de coiffure inclus. Maintenant que […]

Continue Reading