★Just A Girl

Salut Cath! Oui je sais, je me permets des familiarités qui ne te conviendront pas mais j’ai envie de te dire que c’est toi qui a commencé. En signant ce papier comme si tu l’avais écrit, tu t’es accordé des impertinences outrageuses et outrageantes envers d’innombrables femmes.

Vous êtes au nombre de 100. C’est un beau chiffre bien rond. C’est un chiffre important. 100 femmes qui ont des noms qui résonnent sur le papier, à la radio et sur nos écrans. 100 noms qui ne laissent pas indifférents.

En publiant cette tribune, signée et approuvée 100 fois, vous avez voulu un geste fort et symbolique. « Le Monde » ce n’est quand même pas rien. C’est du sérieux, du national, de l’international, personne ne peut fermer les yeux! Ça pourrait paraitre énorme et pourtant c’est ridiculement peu.

Mais Cath, ce que tu as accepté ou que tu accepteras d’endurer pour quelques privilèges que ce soit ne regarde que toi. Tes fantasmes, tes lubies, tes envies ne regardent que toi. Tes opinions aussi grandes soient elles en regard de ton aura médiatique te resteront uniques.

Tu as raison de penser que les femmes sont courageuses. Tu as raison parce ce qu’elles le sont. Chaque jour, elles sont de plus en plus nombreuses à sortir du silence pour dénoncer les comportements abjects de porcidés écervelés. Mais tu as tord de penser qu’elles sont toutes maitresses de leurs réactions, de leurs émotions et de leur reconstruction. Parce qu’une agression sexuelle détruit, elle blesse la conscience et le corps, elle tue la confiance et l’estime de soi, elle brise l’intimité et induit la culpabilité.

Profil_FB

 

En soutenant l’idée que certaines femmes aiment se faire importuner, en appuyant les dires de l’autre Catherine (qui regrette de ne jamais s’être fait violée, pour prouver qu’on peut s’en sortir), en prêtant des circonstances atténuantes aux agresseurs qui vivraient « une grande misère sexuelle », et en accablant les victimes qui portent plainte pour ce que vous considérez comme des « non évènements », vous êtes complices. Vous êtes complices de toutes les violences sexistes et sexuelles, vous êtes complices des porcs et vous décrédibilisez vos soeurs. Parce que votre plus grand crime est peut être là: vous désavouez la sororité, et ça je ne sais pas si nous pourrons vous le pardonner.

Oui, je te dis « nous » Cath, parce que moi aussi j’ai supporté des non évènements. J’aurais pu être rassurée par tes mots et me dire « oh mais ce n’était rien finalement, mais quelle chochotte, quelle sotte je suis! » Mais tu sais Cathounette, la police quand je leur ai tout raconté, n’a pas ri. Ils m’ont dit « Madame vous êtes victime et ce qu’on vous a fait est un délit ».

Alors Cathoche, j’espère que l’écriture de cette tribune t’aura valu un bon fou-rire entre copines. J’espère que vous aurez pu vous échanger vos bons plans pour vos prochaines sorties libertines. Parce que la réalité des femmes, loin de vos cages dorées, se passent dans la rue, dans le métro, au boulot et dans leur foyer. Notre réalité, elle est loin de vos considérations hautaines, dénaturées et inconsidérées.

La liberté de séduire et d’être séduite n’a jamais été remise en cause, bien au contraire. Un séducteur maladroit n’est pas nécessairement un pervers. Finalement, peut être était-ce juste cela que vous vouliez défendre? Mais le bad buzz était visiblement nécessaire pour vos égos torturés. J’ai pourtant le profond sentiment que vos frustrations n’entacheront pas le combat de celles qui ont souffert et qui souffrent encore.

Vos voix sont celles de 100 femmes qui ne se substitueront jamais à ceux de centaines de milliers d’autres. Pour vos petites annonces Catherine, pensez à Badoo, c’est moins guindé que le Monde, mais vous y trouverez certainement votre quota d’importuns consentants… je sais, le consentement est un concept qui a l’air de vous paraitre complètement fou!

Les meufs, vous êtes un non évènements, nous ne lâcherons rien, nous ne laisserons rien passer, et encore plus à partir de maintenant. Votre tribune, non étayée, ignorant les faits, les statistiques et les expertises ne reflète que l’insignifiance de vos arguments, le néant!

 

Signature

Toc toc! C’est 2018 qui t’apporte ses bonnes résolutions, ses bonheurs et et ses grandes révolutions! Les mêmes que tu t’étais promis en 2017? Non! Cette fois-ci, c’est la bonne, l’année passée était vraiment trop pourrie! Mais pourquoi le vent tournerait-il soudainement chaque 1er janvier?… pour recommencer du bon pied comme on se remet au […]

Continue Reading

T’as vu je ne t’impose plus de liste de Noël, de shopping list, de must have sac à mains et make up depuis un bail. T’as vu je suis devenue raisonnable! Pour de vrai j’ai complètement changé ma façon de consommer et de raisonner. Pour preuve, j’ai des palettes de maquillage toutes neuves non déballées […]

Continue Reading

Même dans les recoins les plus sombres de nos esprits subsiste une petite graine. Une petite graine en latence qui attend patiemment qu’un rayon de lumière la réchauffe. Alors que dans nos têtes il fait tout gris, cette petite graine captera le moindre regain d’énergie. Le découragement et la fatigue ne sont pas un terrain […]

Continue Reading

La semaine dernière, j’ai dit à Elodie: « Il me faut un nouveau blog pour une nouvelle vie ». Non, je n’ai pas trouvé mieux pour l’aborder et capter son attention. Je suis comme ça moi, une nana abordable qui brise la glace avec des jeux de mots pas très chouettes et qui affectionne les références télévisuelles […]

Continue Reading

Naître fille n’est pas une mince affaire. Qui sont ces premiers hommes à avoir condamné nos destinées? Qui sont ces dieux qui ne font rien pour les mères de l’humanité? Sommes nous juste des matrices vouées à procréer, des objets de désirs, ou encore des bonnes à tout faire au service d’un taux de testostérone […]

Continue Reading

Parce que grimper sur les toits, c’est bien trop dangereux et compliqué pour un sentiment aussi simple à exprimer… on se dit je t’aime, très souvent. On a l’envie irrépressible de se le dire, de se l’écrire et de le ressentir. Mais moi, j’ai un petit avantage sur toi. J’ai un blog pour porter mes […]

Continue Reading

1 2