Une lectrice m’a récemment envoyé un message privé pour me dire tout un tas de choses trop choupies qui resteront entre elle et moi. Ces messages que je reçois, ils me surprennent autant qu’ils m’apportent du réconfort. Ma théorie sur le bonheur, c’est qu’il faut le prendre à chaque fois qu’il se présente, parce que les réserves s’épuisent très vite. Ces petits mots me renvoient toujours à mon train-train quotidien, dont vous ne connaissez finalement pas grand-chose car je vous livre surtout les grandes lignes de ma vie, une vie qui pourrait être celle de n’importe quelle nana d’aujourd’hui. On ne me reconnait pas dans la rue, je ne suis pas quelqu’un de remarquable et pourtant j’ai le privilège d’avoir la reconnaissance de quelques-uns d’entre toi. Et ça c’est de l’or en barre pour moi!

Je me demande toujours où j’en serais maintenant, si il y a quatre ans et demi, je n’avais pas cliqué sur « publier« . Ce jour-là, j’étais une autre moi. Vous êtes plusieurs à me faire part de mes propres évolutions, à m’encourager à poursuivre, à me dire que le dynamisme dont j’essaie de faire preuve chaque jour est communicatif. Ça, c’est ce que j’appelle l’énergie renouvelable, la vraie, car tous ces retours que vous me faites, ils me donnent une de ces patates! De quoi vous redistribuer du gratin dauphinois double crème tous les jours! 

 
C’est pour ça que je serai bien incapable d’arrêter de bloguer ou de partager sur les réseaux sociaux. Cette petite communauté qui me gratifie de pouces bleus, de cœurs rouges et de commentaires chaleureux, je l’aime tellement. C’est comme un doudou qui ne me quitte pas. Vous êtes là.

Vous êtes aussi plusieurs à me demander des conseils pour ouvrir votre blog. Mais à part donner un coup de pouce technique, je ne sais jamais trop quoi répondre. Pour créer votre blog, choisissez un hébergeur comme 1and1 par exemple, prenez un nom de domaine qui vous inspire, mettez-y une déco à votre goût, il faut que ça soit votre petit chez vous et surtout faites-vous plaisir! Il faut laisser libre cours à vos lubies, travailler un peu votre style, publier ce qui vous fait envie et pas ce que les autres attendent de vous. C’est ce qui fera de votre blog cette petite parcelle du web totalement unique, c’est ce qui créera une petite communauté autour de votre création et qui vous donnera cette confiance en vous. Nous sommes tous capables de petites et de grandes choses. 


Il était une fois un petit blog. Le petit blog d’une jeune maman qui a toujours aimé écrire, qui a toujours aimé les fringues et le maquillage, qui a toujours eu ce grain de folie qu’elle s’est acharnée à faire grandir pour mieux s’épanouir. Ce petit blog a su prendre une grosse place. Il a pimpé ma laïfe et je ne peux que vous encourager à vivre cette expérience si votre clavier vous démange.