Parce que je ne peux pas faire autrement que de vous parler du week end de folaïe que je viens de passer:

Un week end mémorable

Je suis fière de me dire que j’ai une bande de copines assez cinglées pour me suivre dans mes délires et pour partir au bout du monde rien que pour me soutenir. Ce week end le bout du monde était à Amiens… une destination de rêve, surtout fin janvier. Ces deux jours, crois moi, je ne suis pas prête de les oublier, ils resteront gravés en moi au sens propre comme au figuré.

Un week end éprouvant

Il a fallu que je ne sois pas au top de ma forme mais avec une bonne dose de paracétamol et ma grosse écharpe, j’ai survécu au vent glacial et à la pluie d’Amiens… jusqu’à aujourd’hui où j’agonise sous un plaid en polaire au moment où j’écris ces quelques lignes. 

Un week end au top de l’organisation

Tu commences à les connaitre, les Blogueuses Mode De Chiottes sont complètement barrées, mais pour partir en week end sans mec et sans enfants, là je peux te dire qu’elles deviennent méga organisées: réservations, covoiturage, logistique, planning… on était au taquet, sauf au moment de boucler nos valises. Mais nous ne sommes que des filles n’est-ce pas?

Un week end révélateur

Révélateur parce que bien que nous soyons toujours connectées, bien que nous nous connaissions déjà dans la vraie vie, passer deux jours et une nuit non stop avec Aurélie, Harmony, Valérie, Emma, Isabelle et Cynthia a confirmé ce dont on se doutait déjà. Ensemble on s’amuse énormément, on rit beaucoup, on a l’air d’ado attardées, on se fait des serments d’amitié, on mange des cochonneries, on boit du champagne et des mojitos, on se tape l’affiche en pleine rue, on embête les gentils serveurs, on se dit des trucs tristes et des trucs drôles, on se partage nos fringues, on se couche à pas d’heure. Bref on est des BFF des Best Fuck Friends Forever.

Un week end trop court

Parce que forcément il faut rentrer vite dans nos maison, récupérer nos enfants, retrouver nos hommes éplorés… un week end comme ça c’est toujours trop court. Le ciel était triste et la pluie nous a accompagné que toute la route du retour. Nous sommes toutes bien rentrées chez nous. Certaines n’avaient pas les clés, d’autres ont retrouvé des champs de bataille, d’autres un salon déménagé mais toutes n’ont pas tardé à aller se coucher.

De ce week end je suis revenue avec un milliard d’anecdotes, des souvenirs à la pelle, des tongs en provenance directe de Rio (merci Isa ♥), une barrette violette, un bracelet jaune, un rouleau de PQ, un tube d’Homéoplasmine, quelques calories et une amitié renforcée.

L’amour est peut être dans le pré mais l’amitié c’est sûr, elle est dans les chiottes!

Le week end de chiottes vécu par: