Ladies and gentlemen laissez moi vous présenter mon nouveau chouchou, mon nouveau « rouge madame » le Crayon Lèvres 2 en 1 de Black’up teinte n°6.

Petit exposé sur le produit

Black’up c’est une marque de cosmétiques qui a été développée pour les « beautés noires et métisses ». Là, à la vue de mon teint de bidet tu dois te dire que je ne fais pas vraiment partie de la cible (ouai j’ai des notions de marketing…et j’me la pète).

Mais ce qu’il faut retenir de Black’up c’est que sont des produits pigmentés, et que le pigment c’est chouette, que j’aime le pigment et que le pigment me le rend bien! Bref ma devise sera à présent « le gras c’est la vie mais le pigment aussi! » (tu peux me la piquer j’y mets pas de copyright)

Bon le pigment c’est bien joli mais ça sert à quoi? (mais ça sert à te sublaïmer ma chéwwiiiie!) C’est peu de produit pour une couleur intense et qui dure. Et ce crayon à lèvres remplit ses promesses.

Déjà tu admires le produit: simple mais efficace!… Une mine Jumbo et un taille crayon incorporé au capuchon. La marque nous dit qu’il a plusieurs fonctions: redéfinir les volumes, travailler des dégradés, unifier, intensifier la couleur d’un rouge ou d’un gloss quand il est posé en base ou encore renforcer la tenue du maquillage. Et vient la phrase qui m’a convaincue « Sa texture semi mate habille les lèvres d’un voile effet velours lumineux qui reste impeccable pendant des heures. »

L’application

Tu auras donc compris que ce n’est pas un rouge à lèvre mais un crayon avant tout, du coup il n’a pas les propriétés hydratantes que contiennent la plupart des rouges. Tu vois où je veux en venir? avant de le poser, tu hydrates, tu hydrates et tu hydrates!

Et pour une application simple, nette et sans bavures (ou presque) voilà la marche à suivre…

1° Tu traces le contour de tes lèvres en pointillé (tu suis la courbe naturelle de tes lèvres ni plus ni moins
2° Tu rejoins tes pointillés…
3° Atelier coloriage: tu remplis l’intérieur en essayant de ne pas dépasser! (niveau grande section de maternelle donc)
4° Tu fignoles pour unifier l’intensité de la couleur, tu t’armes d’un coton tige et d’un peu de fond de teint pour corriger les bavures au cas où.
5° Au choix tu aimes le fini mate et tu le gardes ou tu passes une couche de baume à lèvre ou de gloss transparent par dessus.

A gauche sans baume à lèvres, à droite avec le baume transparent en plus

Et là c’est parti tu peux faire la Madame, tu es la « Dita » de ton quartier, avec ta bouche de bombasse rien ne peut plus t’arrêter (et chez le charcutier, l’entame du siflard, pour toi elle sera gratis)

Voilà je suis comblée, il est beau, il reste fidèle pendant des heures et même après un bon repas. Avec lui y’a même plus besoin d’en faire des tonnes: un peu de mascara et poupoupidou pouuu!