Voilà 16 mois maintenant que l’énooorme baudruche que javais à la place du ventre s’est dégonflée. Un ventre tout rond c’est beau, c’est épanouissant et les petits pieds qui bougent dedans ça rend tout ça légitime…

Bref, maintenant que le piou-piou a quitté la couveuse on ne peut pas dire que j’ai réellement repris possession de mon corps. Oui parce que l’ex-locataire il n’a pas vraiment rendu l’appart dans l’état dans lequel il l’avait trouvé.

On va dire qu’après l’accouchement, tu mets un peu de temps avant de retrouver forme humaine… Tu reprends petit à petit une vie active et ton corps tout flasque se tonifie un peu, t’as un peu plus de temps pour te faire à bouffer donc l’équilibre alimentaire revient aussi (parfois), et surtout la merveille des merveilles daigne enfin faire ses nuits et tes cernes ne prennent plus la moitié de ton visage…

Mais moi, même si j’ai retrouvé mon poids d’avant, même si j’arrive tant bien que mal à faire rentrer mes deux miches dans mon 38 (enfin ceux qui taillent grand les autres sont exposés dans mon armoire comme dans un musée) j’ai ce fichu bourrelet qui passe par dessus la ceinture!

Oh ça va hein!

Adieu hauts moulants, adieu sexytude, adieu ma garde robe de péripatétipute… tout mes trucs « olé-olé » sont rencardés derrière la pile de pulls et de tee shirt loose (le terme « in » pour dire informes).

Mais barre toi de là sale bourrelet! J’en ai marre de te voir te glisser sournoisement entre mon jean et mon tee shirt, de te voir faire ressortir mes hanches comme une deuxième paire de fesses au dessus des originales. Je me sens comme un rôti mal ficelé, je ne me reconnais pas.

J’ai jamais été super mince mais là j’ai juste l’impression d’être disproportionnée… grasse de la taille quoi!

Alors tu me diras que je n’ai qu’à me bouger le graillou, que je n’ai qu’à suivre Wetwet ou Dukan mais je suis feignasse, fatiguée et cruellement amoureuse de la bouffe. Je n’ai aucune volonté et à l’époque fleurissante des tartiflettes, raclettes et autres spécialités fromagères hivernales je crois que la partie est loin d’être gagnée…

Petite déprime du jour bonjour!