Ici le mercredi c’est sacré: c’est le jour de mon 80%, c’est le jour où je profite de ma chouquette et c’est le jour où je peux trainailler en pyjama (mais aussi passer l’aspi, faire les lessives, la poussière, les courses…bref t’as saisi le concept).

Mais hier j’ai du m’absenter (et si tu ne sais pas pourquoi c’est que tu ne me suis ni sur Cui-cui, ni sur FB, ni sur Hellocoton et ça c’est très très moche) pour aller rencontrer plein de blogueuses sympas au Spot Efluent Mums, organisé par Paroles de Maman.

Et pour pouvoir partir l’esprit tranquille, j’ai demandé à l’Homme de poser une journée pour s’occuper du monstre. Je suis partie confiante (si j’te jure) mais pas sans avoir préparé la tenue du jour et donner des consignes pour le repas de notre chouquette. Le reste c’était freestyle, je leur ai laissé carte blanche pour leur première grande journée à eux, tous les deux.

Je t’avoue qu’en bonne mère indigne, je ne me suis pas trop inquiétée de ce qui allait se passer à la maison en mon absence… de toute façon j’étais bien trop occupée à papoter, à faire des « oh », des « ah », des « han mais c’est toi? enchantée » et à boulotter des tagadas pour y penser.

A mon retour, exténuée, avec un mal de pied de ouf, l’estomac en vrac et un bourdonnement incessant dans les oreilles (nan mais imagine plus de 200 blogueuses dans un open space) j’ai eu droit au bilan de leur journée.

L’Homme m’a fait un debriefing tellement détaillé, qu’il ne lui manquait plus qu’un rétroprojecteur et un joli powerpoint (le boulot lui a manqué visiblement). Dans mon fort intérieur j’attendais qu’il me décrive une pire journée dont ma chouquette en a le secret mais non « elle a été ADORABLE ». Merde… cette phrase je l’entendrai au moins 50 fois avant de me coucher.

Attention paragraphe gnan-gnan: 
Donc elle a fait une petite sieste, elle a bien mangé, elle a fait des dessins et de la pâte à modeler, elle s’est fait un p’tit bobo mais papa a fait un calin et c’est passé. Elle a écouté et n’a pas bronché aux « non » de papa, elle a dit bonjour au garagiste quand il est allé payer la facture et aux collègues quand il a voulu aller montrer son chef d’oeuvre à tout le monde. Oui l’Homme est comme ça, même en congé ou en RTT il faut qu’il aille voir ce qu’il se passe à son taf (j’ai arrêté de chercher à comprendre).

Bref j’ai quand même eu mon lot de consolation quand j’ai su qu’il avait un peu galéré à mixer les coquillettes (oui il s’est pas dit que j’avais suggérer des coquillettes pour qu’elles puissent les manger entières) qu’il y avait eu une fuite de couche (dont le changement a du être squizzé) et une nouvelle cacastrophe dans le bain (ah ben ça faisait longtemps).

Il a quand même su m’achever avec un « elle ne t’a même pas réclamée de la journée », un « je comprends pas pourquoi tu dis être fatiguée…TOI » et un « t’as vu la maison elle est moins en bordel que les soirs où c’est moi qui rentre tard »…

Je n’ai rien dit, c’est de bonne guerre, je suis heureuse que leur journée se soit bien passée, je suis contente d’avoir pu en profiter. Et puis apparemment c’est plus cool quand maman n’est pas derrière. Finalement des journée papa/bébé y’en aura surement plus qu’à l’accoutumée et j’espère que celles là elle seront bien corsées mouahahahaha!


Et puis j’ai la preuve qu’ils ont quand même pensé un peu à moi ♥