Il y a des grands (très grands) nouveaux nés comme Chouquette qui naissent avec des pieds de géants et des épaules de rugbymen mais il y a aussi mini-riquiqui babies qui naissent trop tôt avec des tout petits itsi bitsi tini ouini, tout petits petits petons à croquer mais fragiles.

Pour tous ceux là, pour leurs papas, pour leurs mamans, pour les frères et soeurs, leurs mamies, leurs papies et tous les gens qui tiennent à eux, avec les copines on a décidé d’aller tater du bitume, à Paris, avec nos talons de 12.

« La marche des bébés » organisée par la fondation prem’up est une opération visant à récolter plein de petits sous pour venir en aide aux prématurés en préservant leur santé, et forcément celle de leur maman avant leur naissance.

Parce qu’accoucher trop tôt n’est souhaitable pour aucune d’entre nous et parce qu’arriver trop vite dans notre monde de brut n’est pas chose facile pour ces petits bouts de nous, on doit en parler. Parce qu’aujourd’hui on banalise un peu trop la prématurité, on doit agir.

Alors on pourrait très bien faire comme si ça n’arrivait qu’aux autres, invoquer la fatalité en se disant que finalement « ce n’est pas étonnant avec les vies qu’on mène maintenant » et puis retourner à nos chatons (je suppose que tu n’as pas de moutons)… mais on pourrait aussi se dire qu’on peut tous faire un p’tit truc pour que la recherche avance et que les petits choukinous à venir voient le jour en bonne santé.

Pour aider « la marche des bébés », les copines et moi on  a monté une équipe de foufou, la team Saturnain. Sat’ c’est notre mégastar, notre ambassadeur, c’est un nain de jardin qui parcourt la France entière pour sensibiliser ceux qu’il croise à la cause des mini-bébés. Sat’ il est à l’image de notre équipe un peu déjantée, prêt à tout pour se faire remarquer.

Chaque membre de l’équipe a une page de don sur laquelle on peut verser un peu ou beaucoup de gros sous qui permettront à la fondation prem’up d’accélérer leurs recherches sur le retard de croissance intra utérin. Le paiement est sécurisé et moi et les copines n’y gagnons rien du tout, sauf le sentiment d’avoir un peu fait bouger les choses. Et si ton banquier fait déjà la tronche et que ton compte en banque est décédé, partage, partage à l’infini et parle de « la marche des bébés » à qui veut bien l’entendre. Du 13 au 20 novembre c’est la 1ère « Semaine Nationale pour la santé des femmes enceintes et du nouveau né », alors on ne lâche rien et on tweet, on like, on instagrame, on se donne à fond.

Et comme pour moi c’est un peu trop facile de te demander de donner un petit peu de toi, sans vraiment donner de moi en contrepartie, je vous propose un petit challenge. A chaque pallier de 50€ franchi sur ma page de don, je mettrai en ligne sur ce blog et sur ma page facebook une vidéo de moi en train de réaliser un défi ridicule. Et crevette sur paëlla, les personnes ayant donné pourront me soumettre des idées pour les prochains défis (en privé, si vous le souhaitez à mon adresse mail amelie.epicetout@gmail.com), à toi la beauté du geste, à moi le ridicule et la honte internationale.

Et juste pour toi un petit échantillon de mes capacités débilesques:

Sache qu’il n’y a pas de petits dons, il n’y a que des jolis dons pour la marche des bébés.

Buzzons pour les bébés! (clique ici)