Parce qu’on voudrait que ça soit tellement parfait et que jamais rien ne l’est.

Parce qu’une fois que c’est passé, on est complètement vidés.

Parce qu’on a idéalisé ce moment un trilliard de fois et qu’au final il n’était pas si chouette que ça.

Parce que la famille, ben c’est la famille et qu’elle a ses bons moments et aussi ceux qui partent en vrille.

Parce qu’une fois qu’on a trop mangé on arrive à le regretter.

Parce que les petites surprises quotidiennes du calendrier ont sans
doute été plus appréciées, que l’orgie de cadeaux du jour J à déballer.

Parce que la magie de Noël elle marche surtout avant, mais pas pendant.

Parce qu’on se rend compte que l’envie d’avoir envie de partager n’est souvent pas partagée.

Parce qu’on voudrait le meilleur pour nos enfants, mais qu’autour, on ne le comprend pas forcément.

Parce que la vérité le bonheur, finalement il doit être ailleurs.

Parce qu’être grand c’est pas toujours marrant.

Mais parce que ça procure quand même plus de joies que de peines, on recommencera l’année prochaine…

Voilà c’est fini…