Le temps de le fignoler et le voilà enfin. J’y ai passé mon dimanche après midi et il est enfin fini, notre calendrier de l’avent! Et celui là, il est réutilisable… ouf!… point de stress pour les prochaines années.
Alors comment on fait? Ouh là, ça a l’air compliqué… Mais que nenni! J’ai pris des chutes de tissus que j’avais de mes précédentes excursions (rappelle toi les ateliers animés par Mondial Tissus) et j’ai adopté une machine à coudre. Oui, je suis une dingue, je me suis lancée dans la couture. Bon pour l’instant je ne sais pas faire grand chose à part des lignes presque droites mais c’est largement suffisant pour fabriquer ce calendrier de l’avent tout en tissu.
Donc j’ai pris un grand morceau de toile et je lui ai fait des ourlets. J’ai découpé 24 petits coupons dans des tissus aux couleurs de noël, je leur ai aussi fait un petit ourlet en haut, avant de coudre le bas et les côtés, pour former 24 petites poches sur la toile. J’ai ensuite découpé des petits motifs que j’ai collé à la colle à tissu sur le haut de mon calendrier pour les finitions.
Pour le système d’accroche j’ai choisi la facilité en martyrisant un pauvre cintre en métal. Je l’ai pris assez rigide, j’ai fouillé dans la boite à outils de l’Homme, j’ai trouvé une pince coupante et j’ai coupé la partie basse du cintre en son centre. Une fois déplié, j’ai fait trois petits trous dans ma toile pour passer le crochet et les deux embouts que j’ai protégé avec deux perles. J’ai réutilisé mes petites pinces à linge « ardoises » de l’an passé pour les numéros et voilà le travail! 
Une photo vaut parfois mieux que 36 mots
Je n’ai rien mesuré, ni tracé droit, je n’ai pas perdu de temps avec tout ça parce que je voulais délibérément que ça soit un peu de travers, un peu unique, un peu de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Je trouve que ça fait encore plus ressortir le côté home made et esprit de Noël. Ceci n’est absolument pas une excuse pour justifier mes lacunes en couture… non non non!
Bon, et bien, maintenant qu’il est fait, il ne manque plus qu’à le remplir avec tous les petits trésors que j’ai déniché: chocolats, chouchous, barrettes, bijoux magnifaïques en plastoc multicolore et paillettes. Je crois qu’il y en a une qui va kiffer attendre Noël!
Dans un mois, on y est…
Tic, tac, tic, tac
Courage les parents!