Il n’est pas rare que je poste sur Instagram et sur Facebook une photo de mon look de winneuse. Et il ne faut pas comprendre « winneuse » dans le sens de « crâneuse », mais dans le sens méthode Coué, je vais bien tout va bien, je suis gaie tout me plait!
Ma façon à moi de me battre contre mes démons chaque jour, c’est d’enfiler des talons, des fringues de bonnasse et de me convaincre devant le miroir que rien ne pourra me détruire aujourd’hui. 
Souvent, on me flatte sur ma ligne, et par commentaire ou message privé, on me demande « c’est quoi ton truc? ». Oui parce qu’en reluquant mon Insta tu verras qu’il n’est pas très healthy, ni vegan. Moi je suis dingue de pâtisserie et mes mentors sont Cyril Lignac et Christophe Michalack. Je voue un culte à la crème d’Isigny, à la pralinoise, au mascarpone et au caramel au beurre salé… autant te dire que je ne suis pas du genre à me sustenter d’une salade verte et d’un jus de citron les soirs de fête. J’aime manger, je suis une gourmande invétérée et je n’aime pas trop me priver.

Si tu es une lectrice assidue, tu as du suivre mon aventure Weight Watchers il y a maintenant presque deux ans. J’ai perdu 8kg en quatre mois, et je ne les ai pas repris. Je ne vais pas m’y attarder de nouveau, si tu veux des détails, j’ai fait des jolis articles et aussi une vidéo #Yakacliquer
Mais en regardant la vidéo, tu vas te dire que j’en ai reperdu un peu plus depuis. Pas tellement à vrai dire, mais assez pour me faire rentrer dans du 36 et rendre trop ample une jolie robe achetée aux soldes de janvier dernier.
#unselfieparjour #assumetonbody

Mon secret ce n’est pas Barbara Gourde. Le truc qui m’est arrivé c’est une séparation, un changement de vie, du stress qui te fait brûler les calories plus vite que tu ne les avales. Je suis devenue très mince alors que l’appétit a, malgré tout, toujours été là. Je ne me reconnaissais pas vraiment, je perdais mes formes et ma féminité, je n’ai pas vraiment kiffé. Là, ça va un chouïa mieux, je voudrais juste que le graillou migre au niveau des boobs, mais il n’a pas l’air décidé.

Tout ça pour te dire que derrière des selfies, des petits hauts, des jeans, des nouvelles robes, des sourires, du make up et des filtres instagram, y’a surtout une envie de combattre un quotidien pas toujours funny funny.

Ce qu’il faut retenir, c’est que l’envie de partager du positif avec toi elle est là. On a tous nos jours de bad et il faut les affronter avec une bonne dose de self-estime et du blush irisé. Je n’ai rien trouvé d’autre que l’eye-liner et le blogging pour mettre du peps dans ma vie, ça ne peut pas plaire à tout le monde, ça n’a pas vocation à le faire et je n’en ai pas non plus l’envie. Je suis d’ailleurs à peu près sûre que personne n’a braqué de flingue sur ta tempe pour te faire ouvrir ce lien.

La mode est au coming out chez les instagrameuses. Désolée de décevoir les amoureux du perfectionnisme, mais mon vrai moi et ma vraie casa sont sur sur insta. Je ne me maquille pas et ne m’habille pas le matin pour me prendre en photo. Je le fais pour emmener ma fille à l’école, pour aller au travail, pour aller faire mes courses. Je ne suis pas une papesse de la mode et de la déco. Mes boutiques à moi c’est H&M, New Look, Gifi et Action. Mais pour jouer le jeu, casser le mythe, faire un peu dans le voyeurisme, le sensationnel, le « Paris match style », je peux te montrer cette image que je garde précieusement dans mon téléphone pour ne pas l’oublier.

#NoFilter #AvantAprèsMaquillage

Il y a eu plusieurs de ces matins où je me suis dit que ça ne serait pas facile de sourire et de faire bonne figure. Je n’ai pas honte de ça. C’est juste que je ne le montre pas, parce que je ne veux pas que cette fille fatiguée te mine le moral. Les selfies, je les réserve donc pour les jours un peu plus happy.

La vérité vraie elle est là: sous le fond de teint j’ai parfois une tronche moisie, je suis faite de chair et d’os, de sentiments et de ressentis, et je serais une menteuse de te dire que ça ne me remonte pas le moral quand on m’écrit, sous un selfie, que je suis jolie.

Comme quoi, se lâcher sur la crème glacée et apprendre à se maquiller c’est peut être ça le secret des apprenties divorcées.