Mettons nous en situation: Lors d’un petit gouter familial avec mes parents et ma petite soeur adorée, passe au petit écran la publicité pour le shampoing sec Garnier… (oui ça rime)

« Ma soeur: ah! mais ça je comprend pas pourquoi ça existe… c’est vraiment un truc de crado et de feignasse
 

Moi: cool! tu sais que j’en utilise…
 

Ma soeur: mais c’est n’imp! moi si mes cheveux sont crades je les lave! « 
 
Alors c’est sûr! toi, lectrice de mon coeur, tu te dis peut-être la même chose et c’est à moi (ton guide spirituel ou pas) de te sortir de l’ignorance. Peut être que tu es comme ma petite soeur: bénie de la tignasse! Elle a les cheveux court, pas sec, pas gras… Donc elle les lave deux fois par semaine grand max… Bref c’est la belle vie, le pied capillaire!

Moi j’ai pas une chevelure immonde mais j’ai le cheveu qui graisse vite et un cuir chevelu à tendance pelliculaire…la poisse! Je les lave tous les deux jours et ils sont loin de péter la forme…je commence à me demander si on est vraiment soeurs en fait (mais nan j’décoooone)

Bref au bout d’un jour j’ai souvent le cheveu mou du genou, tout raplapla, qui manque de pep’s. Des fois je les attache, des fois j’ai juste envie de leur mettre un coup de frais! Et c’est là que le shampooing sec entre en action. Parce que si tu as déjà le cheveux sale et poisseux, c’est trop tard, il ne pourra plus rien pour toi, mais si tu veux leur redonner la fraicheur des premières heures post-shampooing, là tu as tout à y gagner.

Je me suis renseignée un peu avant d’acheter le premier shampooing sec venu et j’ai choisi le leader intergalactique: Batiste. C’est une marque anglaise qui a fait ses preuves et qui se paie le luxe de décliner son produit en plusieurs parfums. Moi j’ai pris le classique: l' »original zeste de fraicheur » air wick citron.
Pour l’utilisation rien de plus facile: on secoue le spray et on vaporise sur la crinière à plus ou moins 30 cm de distance. Là tu fais une drôle de danse: tête en bas, puis sur le côté pour viser au mieux les racines. Le spray délivre une poudre blanche qui « supprime l’effet gras et redonne du volume ». Ensuite tu masses du bout des doigts, tu laisses agir à peine une minute et tu brosses.

Le shampooing sec Batiste ne laisse pas de résidus et moi qui ai le cuir chevelu sensible, je n’ai jamais eu de désagrément mais je tiens à préciser que je l’utilise de façon très occasionnelle et que je fais un vrai shampooing très vite. Bref une fois brossé, le cheveu est plus léger, plus frais, et le volume est revenu. Il remplit parfaitement le contrat. Son seul tord est de porter le nom de « shampooing » moi je l’aurai plutôt appelé « coup de frais » car en aucun cas il ne lave les cheveux, d’ailleurs ce n’est pas son but.

Pour résumé:
-pratique
-réservé à un usage occasionnel
-pas de résidus
-fraicheur instantanée
-prix: entre 4 et 5€ au supermarché
-très contente de ce petit investissement!

Et OUI j’utilise du shampooing sec et NON je ne suis pas une crado! Namhéo!
P.S. J’te kiffe Sistah!