Eh la qui va là! (mais non pas l’inspecteur gadget…génération 80’s si tu m’lis j’te fais des bibifoc)

Et oui me revoilà parce que tu me manques trop et que même en vacances j’ai des trucs de folaïe à te raconter. Il fait beau, il fait chaud, on ne part pas en vacances mais les vacances viennent à nous. Et pour parfaire les premières grandes vacances de ma bébé (oui en vacances de nounou c’est en vacances quand même) j’ai voulu lui acheter une jolie surprise chez l’épicier du coin, chez notre ami Edouard plus précisément.

Hier, je reviens donc de ma sortie caddie avec une mirifique pataugeoire « papillon » d’une classe et d’un raffinement sans nom mais qui ravira à coups sûr nos chères têtes blondes/brunes/rousses/chauves (rayer les mentions inutiles). Je suis toute contente de mon achat et une fois à la maison je muscle mes cuissots sur la pompe à pied pour déployer les ailes du bazar (qui n’est pas trop mal conçu il faut l’avouer).

C’est-y pas de la piscinette de luxe ça mesdames et mesdames?!

*mode mummy parano on* donc le papillon il est pas juste là pour faire moche, il fait de l’ombre et protège des rayons UV et le fond de la piscinette aussi est gonflable pour faire moelleux sous le popotin histoire de s’éviter une crise de larmes et des bleus à chaque glissade *mode mummy parano off*

Donc pendant que je malmène la cellulite de ma cuisse droite, l’Homme me donne un coup de main, il gonfle le petit coussin fourni avec… moi j’me dis que c’est sympatouche que c’est pour faire un p’tit coussin qui flotte pour jouer et tout, et tout… et l’Homme lit les instructions sur l’emballage et là… saperlipopette! (since 1863) qu’elle ne fut pas ma stupéfaction:

Voilààààà c’est pour le gros derrière fatigués des môôômans! nan mais ils sont pas choupis quand même de penser à nos os du cul pointus, à nos jambes lourdes et à notre mal de dos latent? Et ben nan! encore un coup du gang des « papa picole bricole et maman passe l’aspi ». Et pourquoi ça ne serait que de la responsabilité de la môman d’éviter une malencontreuse noyade à son rejeton?

En même temps j’aurai du me méfier en voyant la jolie photo sur l’emballage… Tu remarqueras que la pauvre génitrice elle a juste la place de mettre ses deux genoux ou une fesse 3/4 sur le coussin.

Toute ressemblance avec une situation existante ne serait que purement fortuite

Bon en y mettant du mien je les comprend un peu les marketeux et les producteurs de cette mirifique pataugeoire, faut penser cible et économie d’échelle… et forcément un mini coussin pour maman ça coutera toujours moins cher qu’un transat avec porte-canette intégré pour papa…

Cliché du jour bonjour!