Il y a un domaine dans lequel les enfants excellent (oui les bêtises, mais pas que). Tous les jours ils éprouvent leurs nouvelles techniques sur leurs parents pour s’adapter au mieux à la situation.
Les enfants, ces êtres doués de pouvoirs surnaturels et surtout d’un sens de persuasion extraordinaire. Nous, les parents, nous aimons nous entendre dire que « non, non, non, nous ne cédons jamais! »… mais c’est FAUX!
« Maman sitoplait, che veux encore un bonbon! Un tout pitit! »
Notre taux de résistance assez faible, ils en ont fait leur premier angle d’attaque et les différentes méthodes employées par les monstres, que nous avons nous même créé, sont très difficiles à contrecarrer. 
Mais comment s’y prenne-t-ils? Quels sont leurs secrets? Qui sont leurs sources? Le repas de ce soir sera-t-il prêt avant que je parte à la zumba? Mystère mystérieux…
Plan d’attaque n°1 de nos mouflets: La colère

C’est la technique la plus répandue, la plus simple et surement la plus efficace. Ils ont d’ailleurs bien compris qu’en présence de personnes extérieures à la famille, l’efficacité de cette méthode était facilement multipliée par 10. D’où le fameux caprice du supermarché autrement appelé « l’enfer de la tête de gondole ».
Plan d’attaque n°2: La moue
La colère n’a pas fonctionné? Bravo vous êtes des warriors mais votre monstre n’a pas dit son dernier mot et vous sors le terrible combo « tête penchée/yeux de chat potté ». Ne le regardez surtout pas dans les yeux sinon vous êtes cuits! Fuyez!
Plan d’attaque n°3: Le chantage
Oui rappelle toi, c’est toi qui a eu la bonne idée de lui inculquer ce putain de principe alakon un jour de total désespoir alors que tu ne savais plus comment te faire entendre. Toi, alors que tu tentais de sauver ta peau en économisant tes nerfs, tu t’es dit que pour une fois, on n’en ferait pas tout un plat… 
#FatalError 
Désormais le petit padawan dépasse déjà son maitre Jedi. Il négocie sec pour un bonbon ou un dessin animé en échange d’un rangement partiel de chambrée. Au supermarché, en passant devant le rayon jouet, il ne manquera pas de te faire remarquer à quel point il a été sage aujourd’hui (il est 9h47 et nous sommes mercredi). Il saura aussi déjà très bien qui, de papa ou de maman, dira oui et ça fomentera des plans machiavéliques sur le trajet entre le canapé du salon et la cuisine.
Parents, vous n’êtes pas seuls, le lutte continue! Des batailles ont été gagnées mais encore trop de kinders et de petits poneys ont été achetés. 
L’enfant s’adapte sans cesse à nos comportements, il nous connait mieux que personne, ils nous étudie, nous observe et exploite nos failles. Nous ne gagnerons pas cette guerre mais nous pouvons en limiter les dégâts. Garde toi quelques crocodiles et une poignée de schokobons de côté, tu verras le goût délicieux qu’ils auront ce soir quand tu profiteras un peu de ton canapé… ça sera toujours ça de gagné.
Hasta siempre!
C’était une nouvelle #EnquêteImpossible en direct de la casa Epicétout. Amélie, envoyée spéciale pour la cause parentale, à vous les studios!
D’autres enquêtes impossibles juste ici: