Parce qu’il y a des fois où il m’énerve tellement, qu’il me tape sur le système mais qu’il me fait tellement rire, j’ai décidé de vous en faire un petit portrait à base de quelques unes de ses pépites.

L’Homme est maladroit et poète: 
Bon j’avoue, dans notre salle de bain, les placards dégueulent un peu et quand l’Homme les ouvrent j’ai toujours peur de la casse. La semaine dernière ça a été le triste destin de ma pierre d’alun. Quand j’ai entendu « euh! j’ai cassé un truc » j’ai fait une petite crise de tachycardie en visualisant l’image de mon fond de teint Guerlain éclaté sur le carrelage (c’est pas comme si ça coutait pas la moitié d’une fesse de J.Lo). Et puis j’ai entendu « tu sais le truc là… pour tes dessous de bras! » (so glam)…ouf ce n’était « que » ma pierre d’alun à moitié pulvérisée, on aurait dit que le sol était recouvert de gros sel.

L’Homme est parfois malade:
Et quand il est malade il est à l’agonie. Il ne veut pas que bébé attrape des microbes donc à la maison il en fait le moins possible… Il ne veut SURTOUT pas aller voir le médecin parce qu’il n’a pas le temps (tu comprends il a un métier quoi!) MAIS il se plaint, te dis qu’il n’a jamais été aussi mal, que tu peux pas comprendre (sic), il tousse et fait des bruits de brachiosaure qui t’empêchent de dormir.

L’Homme ne connait pas le mot « posologie » (et plein d’autres mots aussi)
Il me demande un sirop contre le mal de gorge, je lui dit qu’il n’a qu’à chercher, qu’il y a du Maxilase dans le foutoir à médoc. Il me rapporte un flacon d’amoxycilline non utilisé, voit ma tronche et me sort « mais c’est pas Amoxicilaïïïne que tu m’as dit? » (Oui il prononce tout les noms des médicament en anglais, ne me demande pas pourquoi…) Et quand je lui ai dit de bien lire la posologie avant d’en prendre il m’a fait son regard de hiboux O_O

L’Homme a sa propre façon de s’exprimer:
Dans la même lignée, l’Homme adore inventer de nouvelles expressions. Par exemple, tu vois, lui, il a des collègues qui prennent des années « sympathiques » (tu m’diras ça doit être sympa aussi)

L’Homme aime d’amour notre chouquette:
L’Homme aime répeter à notre chouquette que c’est l’ « amour de sa vie » (prend toi ça dans les dents Amélie). Il ne parle que d’elle, il la pourrie-gâte à la folie. Notre chouquette sait déjà comment le faire tourner en bourrique à coup de « Papaaaaaaa! » et d’énormes câlins.

Se mouiller les pieds dans une eau glacée pour faire découvrir la mer et les vagues de plus près à notre chouquette…no problemo!

L’Homme et sa logique implacable:
L’autre soir, il est arrivé un truc que tous les parents redoutent, un truc horrible, une chose dont on ne t’avait pas parlé avant, un truc bien gore: la cacastrophe dans le bain! Le mari face à ce problème n’a trouvé d’autre solution que de sortir notre chouquette pleine de caca du bain, de l’essuyer avec une serviette propre, de l’habiller avec un body et un pyj’ propre, de laver la baignoire et de re-déshabiller la chouquette pour la re-mettre dans le bain ensuite. Du coup je hausse légèrement le ton (oui j’hurle un peu) pour lui dire que faudrait peut être penser à la boniche qui fait les lessives et que ça ne lui aurait pas couté plus cher de rincer la gamine avant de lui torcher les fesses avec son peignoir de bain éclatant de propreté. Ah ben non! lui il n’avait pas vu les choses comme ça « et pis c’est pas parce qu’elle a mis le body 5 minutes que maintenant il est sale » (non c’est vrai il sent juste un peu la vase maintenant).

Bon je me moque un peu, je sais que c’est moche, mais je tiens à préciser que tous ces faits sont réels et qu’ils ne reflètent qu’une infime partie de notre quotidien. Dans une dizaine de jours ça fera exactement 11 ans que nous échangeons notre salive et qu’il le vaut bien (quand même). Je n’ajouterai qu’une chose pour lui mettre une petite honte toute mignonne et bien méritée: Boubou je t’aime d’amour!