Voici venu le jour où moi, ton fidèle serviteur un peu barré, j’ai testé les faux cils…et où je me suis fait une tête de Nabila! (oui juste la tête c’est pas la saison des melons).

Je me suis fixée comme un genre de défi, une espèce de mission visant à essayer tout ce qui pourrait me faire un regard de bombasse. Souvent, sur le net, je vois de make up qui me font baver, des trucs déments mais qui, en y regardant bien, ne sont pas si naturels.

Et non… la fée faux-cils était passée par là… et si j’essayais? moi aussi j’aurai un regard de braise? le faux-cil c’est ça la dernière arme de séduction massive?

Les faux-cils, mon test:

D’abord je suis allée me délester de quelques euros pour me procurer les précieux, et là je me suis lâchée, j’ai pas pris du soft, j’ai pas pris du naturel, nan j’ai pris du « regard glamour » mesdames!

J’ai commencé par me faire un petit make up nude, basique. Je voulais vraiment voir ce que la pose de ces deux petites prothèses poilues allait apporter à elles seules.

J’ai lu les conseils sur la boite… et je ne les ai pas du tout respectés:

  • 1° J’ai bien regardé si les faux cils étaient à la taille de mes noeils et ça m’a paru pas trop mal (sinon il faut les recouper un petit poil sur l’extérieur huhuhuhu!)
  • 2° Même s’ils sont en forme dans la boite, je les ai roulés un peu entre mes doigts pour les assouplir (mais n’oublie pas que ça reste du plastoc)
  • 3° J’ai fait un trait de liner sur mes yeux avant la pause, je ne sais pas si c’était bien judicieux, mais le fait que la colle soit en contact direct avec ma peau m’a un peu refroidie, et je me suis dit que mon trait de liner me servirai de guide aussi…
  • 4° Sur la boite il disent de mettre la colle sur la paupière avant d’y déposer la bête…moi j’ai déposé la colle sur la bête avant de ma la claquer sur la paupière (je ne voulais pas risquer de riper et de me mettre de la colle dans l’oeil, ils sont fous ces fabricants de faux-cils)
  • 5° J’ai tenté de les coller comme il fallait, de ne pas me tromper de sens, de les poser près de la racine de mes cils naturels, de partir du coin (mais pas trop dans le coin non plus sinon ça gêne), de suivre la ligne d’implantation de mes cils jusqu’au coin externe et de maintenir le tout quelques secondes pour que ça prenne.
  • 6° Je ne vais pas te mentir, je m’y suis reprise à 3 ou 4 fois…. #Fail
  • 7° J’ai mis du mascara pour recourber mes cils naturels et les « lier » au maximum avec les faux (alors qu’il est expressément marqué que ce n’est pas la peine) (oui mais je suis têtue et j’fais c’que j’veux d’abord)

Ce que j’en pense?

« Je suis une poupée de cireuh, une poupée de ….  » Bon le résultat me fait un peu flipper, c’est simple, je ne me reconnais pas trop, ça transforme vraiment le visage (faut dire que si j’avais voulu du soft javéka en acheté des plus fins). Bref, le côté intense est là, pour le côté glamour, faut voir avec une robe lamée, des talons de 15, un chignon bun et un tapis rouge.

A part ça, ça pèse un âne mort sur chaque paupière. La sensation est très étrange et a du mal à se faire oublier, mais bon on est d’accord ce genre d’accessoires se met pour une soirée (bien arrosée) ou pour des évènements bien particuliers (genre carnaval de Rio).

Sinon je les ai enlevé très facilement (le trait de liner dessous a-t-il aidé à ne pas me les coller trop fortement à la paupière?) et un coup d’eau micellaire a suffit à tout retirer. Ce qu’il faut absolument éviter, c’est de s’engluer ses vrais cils avec la colle. J’ai nettoyé les faux cils à l’eau chaude et je les ai remis en place dans leur boiboite en attendant ma prochaine soirée de folie.

Et maintenant, juste pour toi un petit Avant/Après:

Faut m’excuser pour le teint un peu pâlichon, j’avais un p’tit restant de grippe

Et un magic photo shoot (fais l’amour avec l’appareil ma chéwie)

Ayé c’est le moment où tu peux te moquer!

Conclusion: 

J’en rachèterai, surement, mais des jolis, des mignons, des tout légers, et laisser ceux de Barbie pétasse dans leur boiboite jusqu’à ma prochaine soirée déjantée. Et puis je vais m’entrainer aussi, parce que la pose de faux cils c’est pas donner à la dernière blogueuse née.