Voilà un petit tuto rapide et sans chichis pour une tendance qui s’affirme aussi bien sur les podiums, sur les dance floor ou dans la rue: la maquillage graphique!

J’ai eu l’idée de ce make up en le voyant fleurir un peu partout, de façon plus ou moins stylisé. Dans le magazine Glamour j’ai parcouru avec attention l’article qui décryptait cette nouvelle tendance dans les défilés. Et quelques jours après je suis tombée sur le clip de Lorde… Il y avait donc quelque chose à creuser de ce côté.
Il fallait que je m’y essaie, que je le refasse à ma sauce et que je t’en parle à tout prix. On aime ou on n’aime pas. Moi je trouve que ça change et que ce n’est pas aussi « weird » qu’on pourrait le penser… pour preuve, je suis allée à Carrouf maquillée de la sorte et personne ne m’a jeté de cailloux (ou je n’ai rien senti). Le but ce n’est pas forcément de se faire des yeux énormes, on peut très bien faire un make up plus discret avec la même technique. C’est parti pour le tuto en images!

Pour ce tuto plusieurs étapes pour vous faciliter la tâche:
– Au crayon, on matérialise les limites de notre make up. On prend comme repère le coin externe de notre oeil et on essaie de faire un joli tracé. Le mieux est de prendre un crayon dont la teinte est proche de notre make up.
– Avec un fard foncé (ici j’ai dégainé « Franck » de la palette Vice 2 de chez Urban Decay) ( oui j’ai la Vice 2!) et un pinceau à estomper (pinceau plat à poils très courts) on suit le tracé en l’estompant un peu vers l’intérieur.
– Avec un fard beaucoup plus nude comme le « Dope » et un pinceau plus souple on étale la couleur sur tout la paupière mobile.
– Avec un pinceau biseauté et le fard plus foncé, on repasse proprement sur les « limites » du make up pour accentuer le côté graphique. On profitera du pinceau et du fard pour se faire un trait fin de liner tout le long de la paupière supérieure et sur 1/3 de la paupière inférieure (d’ailleurs ce trait là on l’estompera un peu).
-Avec un pinceau rond on va rajouter de la matière pour « remplir » l’outer V très graphique qu’on a dessiné. Ensuite on estompe vers l’intérieur.
– On choisira ensuite un fard encore plus clair comme le « Foxy » de la palette Naked 2 pour apporter un peu de luminosité dans le coin interne et sous l’arcade.
– On terminera avec un peu de mascara et voilà!

Je trouve le rendu intéressant, bien que pour une prochaine fois, j’essaierai de réduire un peu la hauteur et la longueur de mon trait pour pouvoir le porter plus facilement. En tout cas j’aime beaucoup le mix « pull doudou » / « make up très travaillé » pour cet hiver. Bon bien sûr, dans ce cas là, on se la joue très light sur les lèvres.
Sinon pour une version plus rapide et facile mais peut être moins aboutie du make up graphique, souviens toi l’hiver dernier, ça se passait avec du scotch et c’était terriblement efficace.
A vos pinceaux les nanas!