Même dans les recoins les plus sombres de nos esprits subsiste une petite graine. Une petite graine en latence qui attend patiemment qu’un rayon de lumière la réchauffe. Alors que dans nos têtes il fait tout gris, cette petite graine captera le moindre regain d’énergie. Le découragement et la fatigue ne sont pas un terrain propice à son éclosion. En attendant le printemps, il ne faut surtout pas rester dans l’inaction.

Je vais bien, en tout cas pas si mal. Je suis fatiguée, je suis désabusée et déçue parce que les batailles sont épuisantes et la nature humaine est de moins en moins reconnaissante. Je me sais capable, je me sens capable, je demande juste le droit de dire que j’ai besoin de me reposer, de profiter d’une fragile sérénité, de recharger égoïstement les batteries pour de nouveau pouvoir rayonner.

20170930_120106-01.jpeg

Alors que certaines choses m’oppressent, d’autres soufflent un air bienveillant sur ma petite graine. Parce que se battre contre ses démons n’empêchent aucunement d’avancer. Je pose les mots lourds pour rêver à des moments plus léger. L’objectif n’est pas la vie idéale mais la vie optimale.

Cette semaine j’ai rencontré l’espoir en personne. Il s’appelle Sophie, il s’appelle Aurélie. Deux amies si fortes et si belles et qui portent en elle le désir d’un plus bel avenir. Mes amies m’inspirent, leur bienveillance m’inspire. Je n’ai pas la solution mais j’ai la motivation, je l’ai toujours eu je crois… il ne manque que la transformation.

Je ne veux plus perdre mon temps, je ne veux plus faire de concession. Je ne veux plus tendre le dos, attendre que l’orage passe, et que toutes les nuisances se tassent. Je veux être sûre de moi, de mes choix, prendre un petit chemin sympa et y emmener les personnes de bonne volonté avec moi.

Ne pas montrer mes larmes ne veut pas dire que je ne pleure pas. Il y a quelques jours une personne m’a dit « Tu as pris de la hauteur, reste forte comme tu l’es !». Et c’est mon souhait : rester forte même si je ne perçois pas vraiment ce que c’est, faire ce qui doit être fait. C’est ma méthode à moi. Rouge aux lèvres, talons et petite robe à pois. « Amélie va bien, Amélie s’est faite jolie, Amélie sourit. »

…Amélie se bat sur plusieurs fronts à la fois…

Mais ici, ou IRL, je pense à elles, je pense à vous, je pense à nous. Je ne vais pas si mal et la vie est pleine de promesses. Je vous promets de faire de mon mieux, je vous promets de continuer de sourire. Je vous promets de ne jamais me départir de mon entrain, parce que même dans une mouïse intergalactique, on ne laisse pas bébé dans un coin !

Signature