Petite meuf, tu veux mettre des robes qui tournent, tu te pavanes devant le miroir, tu prends la pause, tu nous dis que tu fais « la star ».
Petite meuf, tu tapes des scandales dès le matin parce que les pantalons c’est trop nul, parce que tu voudrais changer de sac d’école aujourd’hui, parce qu’il te faut absolument cette boite à gouter rose pour impressionner ton « chéri ».
Petite meuf, tu dis à qui veut bien l’entendre que demain tu iras « en ville » acheter des « zabis » avec maman. Les dames de la garderie sont toutes au courant.
Petite meuf, tu prépares ton sac pour partir en balade: ton mini sèche cheveux, un faux rouge à lèvres, ton miroir minnie, ton doudou, une compote et un jus de fruit.


Petite meuf, un jour, en cadeau tu as eu un portefeuille rose avec des petites fleurs. Tu as voulu y mettre deux petits sous et une photo de papa, maman et toi « qui font les foufous ».
Petite meuf, tu t’emportes quand je coupe le contact de la voiture parce que la musique n’est pas finie et que c’est « colpay » ou « capitery » (retrouveras-tu les artistes susmentionné?)
Petite meuf, tu piques mes pinceaux dans mon bordel à beauté, tu fermes les yeux et tu fais comme si tu te repoudrais le nez.
Petite meuf, tu me demandes toujours si toi aussi tu peux mettre du vernis sur tes pieds, tu essuieras un 82 ème refus mais tu réessaieras une 83 ème fois parce qu’on ne sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher.
Petite meuf, tu restes à côté de moi, chaque matin, au même moment, car tu as repéré que je mettais un peu de baume sur mes lèvres après m’être brossée les dents. Alors tu me regardes avec insistance, en faisant une petite moue, joues gonflée et lèvres en avant.
Petite meuf je parlais déjà de ton oeil critique sur la mode il y a quelques mois, sans vraiment penser au fait que ça ne s’arrangerait pas. 
Petite meuf, l’école, les copines, les pubs à la télé… victime du marketing, tu ne laisses rien passer.

Petite meuf, tu me dis que bientôt, tu seras grande, que tu auras 5 ans et des gougouttes comme maman.

Petite meuf, tu n’as que 3 ans, ralentit, prends ton temps!