Un sourire malicieux, une petite blagounette, une chansonnette sortie de son imagination et des applaudissements, voilà quelques unes des petites choses qui font de ma chouquette ce qu’elle est aujourd’hui.

C’est une petite fille de presque 18 mois pleine de vie et avec un caractère bien trempé. C’est une piplette comme son papa, c’est une coquette comme sa maman.

Elle nous fait rire aux éclats et elle nous met aussi dans des colères terribles parfois.

J’adore la voir lire attentivement les mots qui l’intéressent sur nos lèvres, essayer de les répéter et s’esclaffer de rire quand elle n’y arrive pas. Elle est comme moi, elle a le sens de l’auto-dérision et elle préfère apprendre les mots qui ont une sonorité rigolote et gourmande comme le « locolat ».

J’aime quand elle appuie sur le radio réveil, qu’elle s’étonne encore et toujours à chaque fois que la musique retentit et qu’elle se met à danser. Si la musique est rythmée elle va balancer ses bras l’un après l’autre au dessus de sa tête, si la musique est plus lente elle va ouvrir grand les bras et se pencher en avant tout en se balançant. Et je kiffe qu’elle fasse ça, qu’elle apprécie le rythme et la sensibilité des chansons qu’elle écoute.

Je suis en admiration quand elle nous invente des petites chansons, qu’elle nous les chante en tournant sur elle même et qu’elle s’applaudit à grand coup de « bavoooo! » quand c’est fini.

Je ris quand elle fait son joueur de foot et qu’elle fait semblant de tomber devant le grand miroir de l’entrée en se tenant le front d’une main tout en scandant des « aïe! aïe! ».

Je fonds quand elle nous fait des petites blagues de son cru à base de « coucou » et de « toc toc toc sséqui? ».

Mais je suis moins patiente depuis que le « non » a remplacé ses incessants « oui », depuis que les colères de plus en plus intenses ont fait leur apparition et que les caprices forgent son et surtout notre caractère.

C’est une petite fille qui sait ce qu’elle veut et quand elle le veut. C’est un p’tit ange le jour chez super nounou et un petit diable le soir avec nous.

Mais ça je t’en parlerai plus longuement une autre fois, un bébé c’est si simple et si complexe à la fois.