Dans ce nouveau numéro d’Enquête Impossible, ton humble serviteur va essayer d’appréhender le mécanisme du SNU plus communément appelé le Syndrome du Neurone Unique, survenant généralement pendant la grossesse et causant des séquelles irréversibles chez les jeunes mères de famille.
Quel est l’origine de ce fléau? Comment se propage-t-il? Quels en sont les conséquences? Existe-t-il des moyens de lutter contre cette bizarrerie de la nature?

Le SNU : les origines
Mon enquête m’a, comme à chaque fois, mené à plusieurs hypothèses:
  • Hypothèse n°1: Les neurones désertent notre cerveau, se logent dans nos bras, nos cuisses et nos hanches pour se mettre au repos pendant nos grossesses et par conséquent nous faire un gros cul.
  • Hypothèse n°2: Nos neurones se font la malle petit à petit, à force de niouniouter devant la layette choupi, de rêver d’accessoires de puéricultures high-tech et de chialer devant les téléfilms d’M6.
  • Hypothèse n°3: Il y a transmission directe de neurones de la mère au bébé. C’est d’ailleurs l’hypothèse la plus probable. Le don de soi c’est quand même plus la classe que l’histoire de la matière grise qui se transforme en capitons.
Le SNU: les conséquences
  • On oublie la moitié de la liste des courses, le linge mouillé dans la machine à laver, le bib dans le micro-ondes, le plat dans le four…
  • On oublie d’emmener bébé chez la nounou et on fait demi-tour, à mi-chemin du boulot
  • On oublie l’anniversaire de sa grand mère, de son mari, de sa soeur…
  • On n’est plus physionomiste et on n’imprime plus les visages et les prénoms des gens… on connait des moments de grande solitude
  • Pire… on pourrait oublier de prendre sa pillule! (encore une astuce de la nature qui s’adapte à nos mode de vie et qui enclenche de nouveaux mécanismes de survie de l’espèce)
Le SNU: les moyens de lutter
  • Le SNU serait donc à priori une maladie sexuellement transmissible: protégez vous! (ou abstenez vous mais c’est moins fun)
  • Il se développerait de manière plus rapide chez les mamans accroc à Docti. Réservez donc vos clics pour des blogs drôles et de qualité (suivez mon regard).
  • Les nanas ayant déjà une forte propension à oublier leurs clés, l’heure qu’il est ou de rappeler leur banquier sont des sujets à risques. Tant pis pour nous.
  • Une fois bébé arrivé, mettez le paquet en investissant sur des agendas, des calendriers, un smartphone. Tout est bon pour maintenir un semblant d’organisation et faire travailler votre mémoire.
  • Sortez, dinez avec des amis sans enfants, ayez des activités d’adultes… ménagez vos neurones survivants.
Pour conclure cette enquête impossible, je ne saurai que trop vous conseiller d’être attentive au moindre symptôme, d’essayer de noter un maximum de choses et de kiffer la vie. Parce que les gosses ce n’est pas que du bonheur mais ça l’est en grande partie. Mamie vous pardonnera et les courses, tant pis, on y retournera. On s’excusera platement pour le rdv oublié et on assumera son nouveau statut de maman débordée. Et ma foi, pour notre gros cul, et bien il parait qu’arrêter les granola ça aide.

C’était Amélie, en direct de la casa pour « Enquête Impossible », à vous les studios! 

 

Tu veux aussi participer à la résolution de mystères mystérieux? Je te
propose un rdv, un mercredi par mois, pour mener ton enquête impossible. Aujourd’hui, d’autres enquêtes chez:

Catherine et son enquête sur les sucettes
Emma qui se demande pourquoi il y a tant de mystère autour des menus de la cantine
Airelle et la malédiction du panier à linge toujours plein
Mems qui a mené l’enquête sur le pourquoi du comment c’est meilleur à la cantine
Marie pose la bonne question: pourquoi se lèvent-t-ils si tôt le week end?
D. cherche pourquoi elle n’arrive pas à faire la grasse mat’ quand sa fille n’est pas à la maison
Sophie se demande pourquoi sa Minipuce est un amour chez ses grands parents