Whouhou! c’est le retour du come back de la maman qui se fait les ongles le dimanche, quand elle a un peu de temps, pendant la sieste du mâle et du gnôme.
Peut-être que toi tu n’avais pas trouvé le temps long, que la vie de mes ongles tu t’en contrefous comme de la première bulle de malabar que t’as réussi à ne pas faire exploser, mais moi ça m’avait graaaaave manqué.
Il manquait un peu de paillettes sur ce blog non?

Pour cette nouvelle manucure je te propose un « gradient nail », dont tu trouveras la technique ici, agrémenté de ma dernière trouvaille, shoppé il y a peu, chez Carrouf où il y a des promos de foufou.
Il s’agit du « Top Coat Confettis » Color Riche 916 de chez L’Oréal. C’est un top coat transparent contenant des paillettes hexagonales noires et blanches de différentes tailles. Comme je suis fan de la tenue et de la facilité d’application des vernis Color Riche, je n’ai pas hésité une seconde (à 3 euros et des patates le flacon, ça aurait été criminel de s’en priver).

J’ai donc fait mon dégradé de rose avec Shocking Pink de L’Oréal, Geigei, un vernis rose métallisé de chez Zoya et un vernis blanc tout bête de chez Sépho, à l’éponge. J’ai ensuite appliqué le Top Coat Confettis en une seule couche. Le large pinceau est idéal pour disposer les paillettes sans faire de paquets ou de « trous » sur l’ongle. J’ai des vernis flakies très bordéliques dont les paillettes restent sur le pinceau. Là c’est juste du bonheur, de la facilité et un séchage rapide.

Bien sûr j’ai commencé ma manucure par la pose d’une base et j’ai quand même repassé une couche de top coat à séchage rapide par dessus le tout, histoire de sauvegarder ma manucure un maximum de temps.
Moi j’aime bien, c’est carnaval style, c’est printemps style, c’est too much, c’est too moi!
Conclusion, les top coat de l’Oréal valent autant le coup que leurs vernis. Leur prix est abordable et la qualité est au rendez vous. C’est facile à appliquer, c’est glossy glossy, bref, pas de quoi se priver d’une jolie promo (Il y en a un avec des flakies dorés comme des morceaux de feuilles d’or, je crois que je vais y retourner).
Je terminerai par cet avis incontestable de Chouquette concernant ce vernis: « Whoaaa t’a vu maman, y’a des paillettes! Ch’adore! C’est magnifique! » La vérité verniesque sort aussi de la bouche des enfants.
Allez, avoue, elle t’avaient un peu manqué mes manucures barrées? Bisous sur tes quatres joues!