Toi aussi tu les entends au loin, les cris de la Chouquette au bon matin? Et oui, tous les matins c’est pareil, la Chouquette se lève avec une touffe de cheveux hirsute sur la tête. Et au delà d’être super rigolo, cette jolie broussaille annonce surtout de longue minutes périlleuses et bruyantes. A la vue d’un simple peigne ou d’une brosse à cheveux, la Chouquette se planque, la Chouquette hurle, la Chouquette se débat.

Comme, moi, de bon matin, je ne suis pas la maman la plus patiente de la terre (rapport à ma plus grande qualité qui n’est pas la ponctualité), j’ai décidé de trouver une solution. Je n’en peux plus de passer mon temps à courir après un petit greemlins qui ne coopère pas des masses et de la faire souffrir pour démêler tous ces noeuds récalcitrants. Y’a même des matins où j’abandonne et où je la dépose chez la nounou avec la tignasse en friche. Et c’est dommage parce que ma Chouquette a de merveilleuses bouclettes qui ne demandent qu’à tournicoter dans le vent.

Seulement, je ne voulais pas d’un spray démêlant tout fait, j’avais un peu peur que ça ne soit pas très bon pour ses cheveux et surtout pour son cuir chevelu… vu qu’elle me fait des boutons et des plaques hyper facilement, je suis devenue méfiante. Du coup j’ai fouiné sur les internet et j’y ai trouvé pas mal de recettes de masques, d’après-shampooing… et puis le graal: une recette de spray démêlant hyper facile à faire à base de lait d’avoine.

Et figure toi que pour fabriquer du lait d’avoine c’est tout con: des flocons d’avoine que j’avais dans le placard de la cuisine et un peu d’eau minérale et c’est parti mon kiki!

Le matos pour un flacon de 200 ml:
– un « pshiiit-pshiiiit » vide et nettoyé (moi je garde ceux de mes eaux florales, ils sont hyper pratiques)
– 2 cuil à soupe de flocons d’avoine
– 200 ml d’eau minérale
– 1/2 cuil. à café d’huile de jojoba (ou du gel d’aloe vera)

Alors dans un récipient on fait tremper les flocons d’avoine dans l’eau minérale une bonne demi journée, en remuant de temps en temps. On filtre et on récupère du lait d’avoine près à l’emploi. Dans les recettes que j’ai trouvé on ajoutait au lait d’voine du gel d’aloé vera (mé moi y’en ai pas) et je me suis dit que quelques gouttes d’huile de jojoba (qui est très bébé-friendly d’ailleurs) apporterait un petit côté protection, brillance et douceur aux cheveux bouclés.

J’ai transvasé doucement pour que les résidus ne rentrent pas dans le flacon et ne bouchent pas le diffuseur.

Le seul hic c’est que le lait d’avoine ça se garde seulement 2 ou 3 jours au frais… du coup j’ai fait l’acquisition d’un conservateur naturel sur aroma-zone.com, l’EPP ou l’Extrait de Pépin de Pamplemousse qui permet une conservation d’1 mois minimum à température ambiante (et c’est chouette parce que l’huile de jojoba ça fige au frigo). Et don’t peunaïque pour 3,90€ frais de port compris, on reçoit à la maison un petit flacon qui va nous durer un moment: 20 gouttes pour 100 ml.

Résultat après deux ou trois pshiiits: un démêlage de tignasse en 2 minutes chrono, des bouclettes bien dessinées, un bébé qui ne crie pas et une maman ravie! Bref je suis tellement contente de ma découverte que je partage. C’est facile, économique et naturel, que demande le peuple. On secoue avant chaque utilisation, ça n’a pas d’odeur particulière (juste une effluve d’agrume avec l’EPP) et ça ne laisse pas les cheveux gras ou cartonnés.

Et voilà ses jolies bouclettes après application et démêlage sans douleur! (oui à 20 mois elle a encore le dessus du crâne un peu dégarni, elle tient ça de son papa)

A utiliser aussi sur les mamans ou sur les papas à cheveux longs 😉