Je suis une fille, j’aime les diamants… et je ne dis pas ça parce que mon anniversaire arrive à grands pas! Pourtant, étonnement, ce n’est pas un diamant que je m’achèterai si je tombais, par hasard, sur une jolie liasse de billets.
Je suis une fille simple mais j’aime les bonnes choses. Ce qui me ferait envie, ça serait de pouvoir cuisiner tout un tas de jolies pâtisseries avec un super méga chouette robot de cuisine. Un robot, j’en ai déjà un, mais un basique. Ceux qui me font rêver font tout, tout, tout, tout, à part téléphoner et s’en est presque regrettable… quoique, un peu encombrant dans un sac à main ou dans la poche arrière d’un jean.

Seulement, ça coûte un bras ces petites bêtes! C’est bien pour cela, qu’au lieu de trôner sur le plan de travail de ma cuisine, elle restent au rayon petit électroménager des magasins qui font vibrer la ménagère qui sommeille en chacun de nous (j’ai bien mis « chacun » car la ménagère sommeille aussi dans nos pendants masculins).

Alors je scrute, je cherche les bons plans, je traque le code promo qui me fera peut être accéder à l’objet tant convoité pour quelques euros de moins.
Parce que la pâtisserie c’est une petite passion que je laisse trop souvent de côté, que je commence à la ré-apprivoiser, et qu’un de ces appareils pourraient me permettre de pâtisser à un niveau un peu plus élevé, j’ai envie d’économiser pour m’en payer un. Pas pour la gloire, pas pour les autres, juste pour moi, pour passer du bon temps, les mains dans la farine et la tête dans mes recettes.
Alors oui, du coup, la famille, les copains et les collègues en profite un peu, parce que je ne peux pas manger tous les gâteaux au chocolat que j’ai envie de préparer. Alors les potes, imaginez tout ce que je pourrai vous cuisiner avec un joli robot à tout faire! J’hésite à ouvrir ma page de don en ligne contre pâtisseries maison. J’appellerai ça « Les Pâtisseries de Tata Amélie »… qu’est-ce que t’en dis?
Bonjour, je m’appelle Amélie, j’ai presque 31 ans et je suis robot de cuisine addict… Bonjour Amélie!