Et voilà venu le temps de te raconter les aventures de la casa Epicétout, partie promptement, conquérir pour un séjour de quelques jours, les environs de Saint jean de Luz. Une petite semaine loin de notre maison, loin de notre région où l’automne était déjà presque arrivé…

Quel bonheur de prolonger l’été dans un cadre magnifique, en famille, de ressortir de nouveau les petites robes et les maillots de bain, de goûter encore à la flânerie, aux jours à rallonge, à la douceur d’un climat accueillant, à la bonne humeur des badauds et de découvrir un patrimoine riche qui vit dans le corps, dans le coeur, dans la langue et la gastronomie de ses habitants.

Grâce à Terre et Côte Basques nous avons pu apprendre à connaitre une région de façon ludique, pour le plus grand plaisir de notre petite monstresse. Pour les vacances en famille, les pays de Saint Jean de Luz et d’Hendaye c’est un peu le paradis.

Armés de notre « pass tribu » nous avons profité d’un hébergement de qualité (du genre appartement confortable avec big balcon et piscine chauffée dans la résidence…ouai ouai), nous avons arpenté la région pour la découvrir à travers différentes activités (farniente, visites, shopping, dégustation…oui c’est dur les vacances) et nous avons pu gouter de sympathiques spécialités (on a mangé, mangé et mangé à s’en faire péter le bidou des plats et des pâtisseries à se damner…adieu régime).

Bref tu l’auras compris, nous sommes revenus enchantés et plus gros de cet endroit emprunts de traditions, de légendes et de beauté. Et voilà ce que nous avons pu y vivre, en famille, avec notre petite rebelle de 2 ans:

La promenade en bateau:

« Love, exciting and new. Come aboard, we’re expecting youuuuuu! »
Par un magnifique soleil et une chaleur écrasante nous sommes montés à bord du Nivelle V, dont le port d’attache n’est autre que celui de Saint Jean de Luz. Comment te dire que Chouquette était ravie de faire du bateau, de voir les vagues, de réussir à trouver les cormorans noirs sur le rocher noir, de faire coucou aux marins pêcheurs qui rentraient au bercail. La vitesse du bateau, l’air et les embruns rafraichissants, les passagers enjoués par sa présence, le sourire sur nos lèvres… Nous avons passé un très bon moment à bord de ce bateau. C’est vraiment le point de vue idéal pour découvrir les côtes basques, les falaises de schiste, les magnifiques plages de Socoa et d’Hendaye, le tout saupoudrer de quelques commentaires très utiles pour ne rien louper de notre petite excursion. Les enfants adorent, les parents en prennent plein les mirettes, que demande le peuple!

N.B. Pense aux chapeaux, aux lunettes et à la crème solaire.

Les grottes de Sare



Si vous êtes dans le coin et que vous chercher une visite qui allient histoire, géologie, vie souterraine, et son et lumière? N’hésitez plus foncez aux grottes de Sare. Et là, que l’on soit petits ou grands, cette sortie fait l’unanimité, l’Homme a vraiment apprécié toutes les anecdotes historiques sur les ours des cavernes mais aussi sur les humains qui ont habité ces grottes depuis la préhistoire et jusqu’à très récemment pendant les dernières guerres. Moi j’ai vraiment profité de la beauté de ces grottes et aimé me prêter au jeu des êtres de légende qui peupleraient leurs galeries (même pas peur). Chouquette, elle, a trouvé « super génial maman » les milliers de chauve souris qui vivent à l’intérieur. Chaque petite cavité était l’occasion d’observer ces petites bêtes de plus près…le site assure la protection de leurs espèces. On n’a donc pas le droit d’y prendre de photos mais ça n’en rend le site qu’encore plus authentique.

N.B. Les grottes sont très accessibles, il y a quelques marches à monter ou descendre, avec les tout petits pensez aux écharpes ou aux porte-bébés.

Le train de la Rhune

La Rhune, ce mont mythique du Pays Basque c’est un peu Ze place to be. Quoi t’es allée au pays basque et t’a pas vu le panorama du sommet de la Rhune? Oh le boloss! Pour y monter rien de plus chouette qu’un petit train à crémaillère d’époque, en bois, qui monte à l’allure de 9 km/heure au milieu des moutons et des pottoks, ces poneys rustiques mais choupis qui vivent en liberté. La gentille dame de la billetterie a donné une sucette à Chouquette, il n’en fallait pas plus pour conquérir le coeur de ma petite gourmande. L’ascension est un réel plaisir, les paysages sont à couper le souffle et le panorama à l’arrivée est une vraie récompense. Encore une vraie activité familiale… le train, LE truc par excellence pour voir les yeux de ton gnome s’émerveiller.

N.B. Bon par contre le train est victime de son succès, prévoit de quoi occuper les monstres pendant que tu attends le départ ou le retour du train (toutes les 35 minutes).

Le parc animalier Etxola 

Voilà un petit parc, qui ne paye pas de mine mais qui se révèle très riche des différentes espèces qu’il héberge et de ses animaux que l’on peut approcher de très près. Inutile de te préciser que la Chouquette a surkiffé donner des petits bouts de pain aux chèvres, aux moutons, aux poneys, observer les cochons, les dromadaires, les buffles, les daims, voir de plus près de drôles d’oiseaux, de poules et de pigeon. Et cerise sur le fromage (oui au Pays Basque tu dégustes le fromage avec un peu de confiture à la cerise noire, un pur délice! #FromageAddict ) au parc Etxola les enfants ont la possibilité de faire du poney! Il y en a une qui ne s’est pas faire prier pour mettre la bombe comme « t’choupi maman » et pour monter sur une gentille ponette. Pour sa première fois notre monstresse est restée sage et concentrée, elle parlait doucement à sa monture, elle a été adorable…on a failli repartir avec le poney… Bref une petite parenthèse pour parents débordés et l’occasion pour les petits de se dépenser.

N.B. Les mamans du coin ont tout compris, y’avait de la poussette de sortie.

Tu vois, le Pays Basque je ne connaissais pas du tout, je ne savais pas à quoi m’attendre et j’en suis revenue enchantée. Dès la reprise du boulot, j’ai même déjà commencé à regarder les prix des locations pour les prochaines vacances. On y était tellement bien… et j’en ai une qui ne se lasse pas de se remémorer ses souvenirs, elle raconte à nounou et à mamie inlassablement ses petites aventures.

Je remercie chaudement Terre et Côte Basque, et plus particulièrement Gaëlle en charge de l’organisation des séjours sur les pays de Saint jean de Luz et d’Hendaye, sans qui les yeux de notre petite Chouquette n’auraient pas brillé aussi fort en cette dernière semaine de septembre.

Un prochain billet viendra très vite sur nos découvertes culinaires! Stay tuned!

En attendant, tu peux allez lire chez Sophie son petit séjour en Euskadi.